pub pub

sur l'ensemble du site

dans le lexique

Prix de l'AFT 2008

Lexique topographique

Sommaire10 Calculs › 10.5 Cheminement planimétrique


    ABSCISSE DE DÉPART D'UN CHEMINEMENT (l.f.)
    Abscisse du point de départ d'un cheminement planimétrique.
    Symb : Xd


    ABSCISSE DE FERMETURE D'UN CHEMINEMENT (l.f.)
    Abscisse connue du point situé à l'extrémité d'un cheminement planimétrique.
    Symb : Xf


    ABSCISSE D'EXTRÉMITÉ D'UN CHEMINEMENT (l.f.)
    Abscisse de l'extrémité d'un cheminement planimétrique calculée à partir des mesures.
    Symb. : Xex


    ANGLE DE CHEMINEMENT (l.m.)
    A chaque sommet de cheminement, angle horizontal que fait le côté avant par rapport au côté arrière, compté dans le SENS DIRECT TOPOGRAPHIQUE -1,1-. C'est l'angle observé à gauche dans le sens du cheminement. Sa valeur s'obtient par la différence, lecture avant moins lecture arrière.

     

    a i = vecteur -(i-1) - vecteur i = Lav - Lar


    CALCUL EN RETOUR D'UN CHEMINEMENT PLANIMÉTRIQUE (l.m.)
    Suite de conversions des coordonnées rectangulaires définitives des sommets d'un cheminement en COORDONNÉES POLAIRES TOPOGRAPHIQUES, qui fournit les gisements et les distances des différents côtés, seuls utilisables pour des calculs ultérieurs.


    CORRECTION ANGULAIRE D'UN CHEMINEMENT (l.f.)
    Quantité opposée à l'ÉCART DE FERMETURE ANGULAIRE d'un cheminement goniométrique.
    Ca = -fa = Gf - Gex


    CORRECTIONS DE FERMETURE D'UN CHEMINEMENT EN ABSCISSE ET EN ORDONNÉE (l.f.)
    Quantités opposées aux ÉCARTS DE FERMETURE EN ABSCISSE ET EN ORDONNÉE d'un cheminement planimétrique.
    Symb : CX, CY
    CX = - fX = Xf - Xex
    CY = - fY = Yf - Yex


    ÉCART DE FERMETURE ANGULAIRE D'UN CHEMINEMENT (l.m.)
    Différence entre le gisement extrémité "Gex" d'un CHEMINEMENT EN MODE GONIOMÉTRIQUE -3,8- obtenu à partir des observations angulaires, et le gisement de fermeture "Gf" connu correspondant.
    Symb : fa


    Les gisements de départ et d'arrivée sont calculés par :

    ÉCARTS DE FERMETURE D'UN CHEMINEMENT EN ABSCISSE ET ORDONNÉE (l.m.)
    Différences respectives entre l'abscisse (ou l'ordonnée) de l'extrémité d'un cheminement, et l'abscisse (ou l'ordonnée) de fermeture de ce cheminement (abscisse ou ordonnée connue).

    Symb : fX, fY
    fX = Xex - Xf
    fY = Yex - Yf
    Ces écarts sont les projections sur les axes de coordonnées du VECTEUR DE FERMETURE DU CHEMINEMENT.


    ÉCART DE FERMETURE LONGITUDINAL (l.m.)
    Pour un CHEMINEMENT PLANIMÉTRIQUE TENDU -3,8-, projection du vecteur de fermeture sur la droite qui matérialise la direction du cheminement.

    Symb. : fl
    vecteur fl = vecteur BK


    ÉCART DE FERMETURE PLANIMÉTRIQUE D'UN CHEMINEMENT (l.m.)
    Voir VECTEUR DE FERMETURE D'UN CHEMINEMENT PLANIMÉTRIQUE.


    ÉCART DE FERMETURE TRANSVERSAL (l.m.)
    Pour un CHEMINEMENT PLANIMÉTRIQUE TENDU -3,8-, projection du vecteur de fermeture sur une direction perpendiculaire à celle du cheminement.

    FERMETURE D'UN CHEMINEMENT EN PLANIMÉTRIE (l.f.)
    Opération qui consiste à comparer le VECTEUR DE FERMETURE D'UN CHEMINEMENT PLANIMÉTRIQUE, à la tolérance correspondante fixée par la RÉGLEMENTATION CONCERNANT LES TOLÉRANCES -1,1-.


    GISEMENT DE DÉPART D'UN CHEMINEMENT (l.m.)
    Gisement connu d'une direction de référence au départ d'un cheminement goniométrique.
    Symb : Gd


    GISEMENT DE FERMETURE CALCULÉ D'UN CHEMINEMENT (l.m.)
    Gisement d'une direction de référence, telle que BD, issue du point de fermeture B d'un cheminement.
    Symb. : Gf


    GISEMENT EXTRÉMITÉ D'UN CHEMINEMENT GONIOMÉTRIQUE (l.m.)
    Gisement d'une direction de référence telle que BD, issue du point B extrémité du cheminement, obtenu à partir du GISEMENT DE DÉPART Gd, et de la mesure des ANGLES DU CHEMINEMENT.
    Symb. : Gex


    ORDONNÉE DE DÉPART D'UN CHEMINEMENT (l.f.)
    Ordonnée du point de départ d'un cheminement planimétrique.
    Symb : Yd
     


    ORDONNÉE DE FERMETURE D'UN CHEMINEMENT (l.f.)
    Ordonnée connue du point situé à l'extrémité d'un cheminement planimétrique.
    Symb. : Yf
     


    ORDONNÉE EXTRÉMITÉ D'UN CHEMINEMENT
    (l.f.)
    Ordonnées de l'extrémité d'un cheminement planimétrique calculé à partir des mesures.

    Symb : Yex

    POINT DE DÉPART D'UN CHEMINEMENT (l.m.)
    Dans un cheminement, première station de coordonnées connues, où l'on dispose d'un gisement connu.


    POINT DE FERMETURE D'UN CHEMINEMENT (l.m.)
    Dans un cheminement, dernière station dont les coordonnées sont connues et où l'on dispose d'un gisement connu.


    POINT EXTRÉMITÉ D'UN CHEMINEMENT (l.m.)
    Point dont les coordonnées ont été obtenues au moyen des calculs du cheminement, et qui correspond à la dernière station du cheminement.


    POINT NODAL (CALCUL D'UN) (l.m.)
    On peut d'abord rendre réversible chacun des cheminements en considérant un GISEMENT DE FERMETURE commun au POINT NODAL -3,8- (gisement obtenu par la moyenne pondérée des gisements extrémités issus des différents cheminements).
    On procède ensuite au calcul des coordonnées des extrémités des différents cheminements, on en prend la moyenne pondérée selon les indications de la RÉGLEMENTATION CONCERNANT LES TOLÉRANCES -1,4-.


    TOLÉRANCE DE FERMETURE D'UN CHEMINEMENT EN PLANIMÉTRIE (l.f.)
    Valeur maximale du module du VECTEUR DE FERMETURE D'UN CHEMINEMENT PLANIMÉTRIQUE admis par la réglementation. Cette tolérance s'exprime en fonction du nombre de côtes du cheminement et des distances respectives entre chaque sommet du cheminement et l'extrémité de celui-ci.


    TRANSMISSION DES GISEMENTS DANS UN CHEMINEMENT (l.f.)
    Calcul du gisement de chaque côté d'un cheminement à partir du GISEMENT DE DÉPART et des ANGLES DU CHEMINEMENT.

    Gi = Gi-1 + a i ± 200 grades



    VECTEUR DE CORRECTION D'UN CHEMINEMENT PLANIMÉTRIQUE (l.m.)
    Vecteur opposé au vecteur de fermeture d'un cheminement planimétrique.
    Son origine set donc le point "B calculé" à partir des observations et son extrémité le point de fermeture "B connu".

    Symb. : - fp
    Les projections du vecteur de correction sur les axes de coordonnées sont les corrections d fermeture en X et Y : CX, CY


    VECTEUR DE FERMETURE D'UN CHEMINEMENT PLANIMÉTRIQUE (l.m.)
    Vecteur dont l'origine est le point de fermeture connu du cheminement "B" et dont l'extrémité est le point calculé "B" à partir du des observations du cheminement.
    Symb. : fp

    Les projections du vecteur de fermeture sur les axes des coordonnées constituent les ÉCARTS DE FERMETURE D'UN CHEMINEMENT EN ABSCISSE ET ORDONNÉE : fX, fY

    La revue n°138 est disponible!

    Association Française de Topographie